Antenne de Lecher “adaptée au fluide” du praticien

antenne de Lecher sabotée

Bonjour,
Je vous ai acheté une antenne de Lecher, mais rien à faire pour qu’elle fonctionne. Pourtant j’ai bien le fluide car j’utilise des baguettes de sourcier et tout va bien de ce côté là. Après avoir pris plusieurs renseignements, j’ai constaté -avec surprise- que les poignées de votre antenne étaient sans continuité électrique avec les 2 tiges… Aucun contact, ni avec la main droite ni avec la main gauche. J’ai alors décidé de mettre un fil de cuivre (photo) pour établir la continuité et corriger ce défaut. Votre antenne est défectueuse dès l’achat, aucune continuité… Mais maintenant, après ma réparation, je ne peux plus plier les poignées pour la ranger… Je sollicite d’être dédommagé.

La bonne nouvelle…

La bonne nouvelle est qu’au cours des deux dernières années, c’est seulement la deuxième fois qu’un débutant met en cause le matériel plutôt de se mettre en question ou alors me passer un coup de fil, ma ligne directe étant indiquée sur le site. Débuter avec l’antenne de Lecher est assez simple mais il faut se donner le temps de s’y faire la main selon les indications dans mon mode d’emploi livré avec le kit. Il offre au débutant la meilleure probabilité d’acquisition rapide du bon geste. Le cas échéant, rien n’est plus simple de me contacter par téléphone ou par email pour des questions.

Saboter le matériel (photo) prenant pour vérité des vidéos de pure charlatanerie et d’ignorance technique qui circulent sur le Web est une bizarrerie incompréhensible chez un client BIOLECHER informé par mes écrits de divulgation. Le maniement de l’antenne requiert un apprentissage essentiellement kinesthésique. Il s’agit de coordonner le mouvement des poignets avec celui des coudes. Aucune autre considération n’est à prendre en compte sauf celle d’être connecté au cosmo-tellurique. C’est bien expliqué dans le mode d’emploi.

Le doute en tant qu’alerte contre l’erreur

Consentez-moi cette vanterie: il n’y a pas d’erreur que vous puissiez faire que je ne m’aie pas faite avant vous! Voici, il y a environ 3 décennies, les seules antennes que je connaissais étaient celles étudiées à la fac d’ingénierie électronique. L’ésotérisme me fascinait par ses paradigmes ignorant les rigueurs de l’analyse mathématique. Était-ce vrai ou faux que la radiesthésie pouvait capter des informations qui campent dans les airs? Considérant le pendule le moyen le mieux crédité, je me suis discrètement lancé dans l’expérimentation dans ce domaine. Contrariété de taille: pendant au moins 10 ans, le pendule n’a jamais voulu tourner!

Bagage d’échecs au pendule, une solide expérience

L’obstination du pendule de refuser de tourner est une frustration dont je continue à bien me rappeler. En réponse, j’ai multiplié les lectures et les recherches pour découvrir la ou les causes. Mais rien à faire, le pendule ne voulait pas tourner! Alors, des deux choses l’une: la radiesthésie au pendule était de la fumesterie ou c’était moi l’incapable. J’ai opté pour cette seconde option. J’ai poursuivi l’étude du travail au pendule par la chasse à toute lecture susceptible de me faire découvrir pourquoi il ne tournait pas.

Antenne de Lecher, le tournant.

Mes échecs avec le pendule et la déjà existante propagande selon laquelle l’antenne de Lecher permet de devenir “géobiologue, bioénergéticien, thérapeute et presque tout ce que l’on veut” ont annihilé le rapprochement qu’il m’aurait fallu faire entre le travail au pendule et le travail avec l’antenne. J’ai cru dans un premier temps que le pendule et l’antenne de Lecher servaient à des applications différentes. Le pendule étant associé à la radiesthésie et l’antenne à des pratiques “plus sérieuses” grâce à un outil supporté par des arguments scientifiques.

Certes le pendule ne tournait avec aucune de mes mains mais j’avais pris pour acquis que la faute m’appartenait. Etant incapable d’obtenir la moindre réaction du pendule, je ne pouvais pas non plus distinguer les notions et les procédés valables des celles et ceux qui ne le sont pas. Ma “découverte” de l’antenne de Lecher a marqué un tournant. J’ai eu finalement accès à des réponses dynamiques et certaines. Toutefois, il m’a fallu environ 2 ans pour conscientiser et me débarrasser d’une multitude d’erreurs, de préjugés et d’hypothèses léthargiques accumulées au fil d’années expérimentales et infructueuses. Un beau jour, le pendule s’est mis à tourner et c’est aujourd’hui un outil précieux dont je me sers lorsque j’ai besoin d’une main libre pour fixer un réglage.

La présomption qui gâche l’apprentissage

La correction du soi-disant défaut de conductivité de l’antenne BIOLECHER rassemble à la pose d’un emplâtre sur une jambe de bois. C’est un problème que j’ai traité dans plus d’un article en précisant que l’opérateur de l’antenne ne doit pas polluer le signal capté. Aucune conduction électrique ne doit exister entre les poignées et les 2 tiges qui forment la boucle de Lecher. Mon courrier explicatif additionnel envoyé à ce débutant étant resté sans réponse, il n’est pas donné de savoir qu’elle a été la suite.

“Aptitudes, dons et fluides” pour s’initier avec la Lecher

La question de savoir quelles prédispositions sont requises m’est posée régulièrement. C’est à la propagande sur l’antenne que j’en attribue la raison. Elle fait un amalgame entre cet outil qu’est l’antenne et les applications qu’elle permet dans divers métiers. Lequel exercez-vous déjà ou par lequel êtes-vous intéressé? L’antenne n’en exerce aucun! Si un amateur lit mes textes où j’affirme que le maniement de l’antenne peut réussir au bout d’une dizaine de minutes, il est fixé. Si par contre il lit des textes où on lui explique les applications à des métiers, l’amateur a bien de raisons pour se poser des questions.

Quelle marche à suivre pour choisir et débuter avec la Lecher?

Commencez par éliminer les vendeurs qui mettent en avant le physicien Ernst LECHER, ses dates de naissance et de décès et qui vous racontent le déroulement de son expérience… C’est du remplissage stérile à défaut de savoir quoi dire d’intéressant et souvent un copier/ coller truffé de vilaines inexactitudes. Évitez aussi les vendeurs qui vantent une antenne soi-disant brevetée ou dotée d’une sensibilité extraordinaire. De sensibilité, parlons-en. L’antenne BIOLECHER et bien de modèles analogues pèsent environ 55 grammes, soit autant que 2 tranches de jambon ou 3 de mortadelle.

Une fois qu’elle est soumise en équilibre instable et légèrement inclinée vers soi (= position d’attente du signal), un micro-rien provoque son basculement irréfrénable dès l’interception du signal ciblé! C’est la raison pour laquelle pendant toute mesure j’arrête de respirer. Si une antenne de Lecher ne bascule pas pour confirmer que la belle pomme devant soi est bonne à manger, c’est qu’elle n’est pas tenue correctement.


Drapeau ukrainien

Commentaires

  1. Bonjour, j’ai reçu avec joie mon colis le 1er mars. Je me suis doucement tâté à l’antenne et à ce jour, le 20 m’y tâte toujours… Je reste en contact téléphone et courrier avec la patience de Mr Caruso. Un peu habitué au pendule, je croyais que ça allait marcher tout de suite. Et bien non ! Une seule chose à faire… continuer à m’entraîner. Peut-être ne suis-je pas encore prêt, ayant quelques problèmes familiaux autour de moi pour lesquels j’ai aussi acheté cette antenne de Lecher. Encore merci Mr Caruso ! Robert

  2. Bonjour, colis bien reçu et rapide. C’est moi qui tardé pour aller le chercher (horaires) Emballage soigné. Le matériel fourni est accompagné d’une documentation complète pour débuter. Il n’y a plus qu’à consulter le didactitiel et à s’exercer.

  3. Bonjour, colis bien reçu. Emballage soigné. Le matériel fourni est accompagné d’une documentation complète et bien utile pour débuter. Suivi du colis au téléphone avec un correspondant bien sympathique et efficace. Je n’ai plus qu’à pratiquer avant de faire un retour d’expérience. Merci à vous.

  4. Quelques jours après la publication de cet article, j’ai eu le plaisir de recevoir un très sympathique courrier de Paul (prénom fictif) à l’origine de l’antenne modifiée sur la photo. Il a retrouvé confiance, supprimé la connexion et constaté que l’antenne réagissait comme elle le devait. Que s’est-il passé? Paul est de bonne foi et il croit avoir été trompé. La preuve? L’antenne ne marche pas alors qu’il est initié avec d’autres outils. Il nomme “fluide” la capacité confirmée d’utiliser d’autres outils que l’antenne de Lecher. C’est mon interprétation. Son erreur lui a été bénéfique. Mon explication technique est ci-après.

    En établissant la connexion entre les poignées et les fils de Lecher, lui-même fait partie du circuit d’antenne. Le spectre de captation est largement plus grand, des signaux multiples proches de la fréquence du signal visé sont nombreux (signaux parasites indiscriminés). L’antenne va plus facilement réagir à cet amalgame de fréquences et basculer! Donc ainsi ça marche (avant pas). Le constat du basculement de l’antenne est l’expérience clé qu’il fallait ressentir. C’est gagné en confiance. Maintenant l’antenne bascule aussi sans les fils de connexion mais cette fois pour capter le bon signal réglé par le curseur, et rien d’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *