Pêle-mêle formations pour antenne de Lecher

formation antenne de lecher

L’antenne de Lecher pour scruter l’invisible

Par sa capacité de captation d’énergies subtiles, l’antenne de Lecher suscite l’intérêt de professionnels et d’amateurs de procédés simples pour sonder l’invisible. La santé et l’habitat sont les principaux centres d’intérêt. Par ses descriptions sur des sites de vente, l’antenne de Lecher apparaît, du moins à première vue, un moyen rapide pour scruter les énergies subtiles qui nous entourent. Mais qu’en est-il en réalité? À quoi s’attendre d’un tel achat?

Antenne de Lecher: promesses et désillusions

La diversité des applications de l’antenne se prête aux malentendus. Certaines descriptions laissent entendre que l’antenne serait dotée de facultés permettant à l’utilisateur de sonder, vite fait bien, les viscères de l’invisible. Par les airs (atterrir) comme par les mers (débarquer), l’antenne de Lecher serait la clé d’entrée de métiers tels que géobiologue, bioénergéticien, thérapeute, naturopathe et plus encore.

Que dire sinon qu’il n’en est rien et qu’il s’agit d’appâts à formations. Les demandes d’aide que je reçois proviennent essentiellement de personnes ayant acheté leur antenne sur base d’une description alléchante mais fallacieuse. Une antenne de Lecher sans accessoires et sans méthode de prise en main, mène rapidement à la désillusion: elle ne sait rien faire.

Les recherches pour s’en sortir font découvrir à l’amateur que la gamme des prix d’une formation est largement supérieure au prix d’achat de l’antenne… Et c’est là que ça coince le plus souvent. Dans cet article le témoignage d’une grande désillusion.

Pourquoi ces formations sont-elles coûteuses et étalées?

Ce problème de perception vient du fait que des programmes de “formations à l’antenne” sont en réalité des “formations à des métiers”. Un intitulé tel par exemple “Devenez Géobiologue” ou “Devenez Naturopathe” permettrait à l’amateur de choisir ce qui l’intéresse sans s’étonner que cela puisse durer des semaines et coûter des milliers d’euros.

L’avis du praticien

Il convient de désacraliser l’antenne de Lecher. Elle n’est pas centrale de la pratique de métiers subtils. L’apprentissage du maniement est relativement simple. Il est surtout parfaitement indépendant d’un quelconque métier. Il requiert en moyenne une dizaine de minutes et rarement plus. Ce qui est plus exigeant est l’assimilation des routines de travail. Leur nombre est limité mais il comporte des exigences qui président à l’exactitude des diagnostics et des mesures.

La méthode BIOLECHER

Aviez-vous déjà entendu à propos du triangle 3-4-5? Il est universellement utilisé dans les métiers de la construction pour ériger des murs à angle droit. Il consiste à former un triangle de 3 ficelles mesurant respectivement 3, 4 et 5 mètres et tendues par 3 piquets. Si le côté long de 5 mètres tombe pile sur les 2 autres, c’est que leur angle vaut pile 90° (théorème de Pythagore).

Dans les métiers de l’ésotérisme, l’antenne de Lecher joue un rôle tout aussi limité que le triangle 3-4-5 dans ceux de la construction. C’est un outil ingénieux certes, mais elle ne fournit au praticien aucune interprétation du signal capté… Décider quel diagnostic et quelles mesures versent le profane du métier dans le doute et l’embarras.

La méthode BIOLECHER documentée dans le manuel utilisateur du kit d’antenne et du kit biorésonance ne vise pas de vous apprendre un métier. Elle vous guide dans l’apprentissage du maniement et des conditions de travail avec l’antenne. A vous de voir ensuite quels applications, thèmes et sujets vous intéressent et vous documenter en conséquance.

Des ouvrages de référence à tenir sous la main forment la voie royale pour vous orienter et évoluer dans les pratiques de votre choix.

A chacun son métier…

Le naturopathe trouvera avec l’antenne les substances qui font défaut à son client et celles en excès. Les questions qu’il se pose et les recherches qu’il effectue sont déterminées par sa connaissance du métier. Il en sera de même pour fixer le programme personnalisé présumé convenir le mieux à son client. Le géobiologue peut quant à lui choisir où et comment s’y prendre pour dépister avec l’antenne les nuisances d’un habitat, les localiser et déterminer le moyen pour les neutraliser.

Ces professionnels cités pour l’exemple, savent à l’avance ce qu’il leur faut chercher pour analyser une situation. L’antenne de Lecher est assurément l’outil le mieux adapté pour ces pratiques, mais encore faut-il reconnaître que le pendule et la baguette du sourcier n’en font pas moins.

Pour finir…

Pour la pratique de l’antenne de Lecher, certains accessoires sont aussi indispensables que les manuels. Le kit d’antenne et de biorésonance proposés par BIOLECHER contiennent le matériel nécessaire et suffisant pour s’initier rapidement et travailler sur les meilleures bases.

Cet article vous a été utile? Rendez service à d'autres, partagez-le.

Commentaires

  1. Bonjour M. CARUSO,
    Merci pour l’envoi et la bonne réception du kit antenne de Lercher, associé au set extension biorésonance. Je vais pouvoir m’atteler à la tâche avec envie, curiosité et détermination. Au plaisir d’échanger sur tous ces sujets sensoriels et scientifiques passionnants !

  2. Bonjour M. CARUSO, très bon article. Votre méthode est claire et efficace quand on l’applique à la lettre en complément de saines lectures puisées dans les références que vous citez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *